Suède
English: Sweden

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suède (homonymie).

Royaume de Suède

(sv) Konungariket Sverige Écouter

Drapeau
Drapeau de la Suède.
Blason
Armoiries de la Suède.
Deviseen suédois : För Sverige i tiden (« Toujours pour la Suède[1] »)
Hymneen suédois : Du gamla, du fria (« Toi l'antique, toi le libre »), de facto
Description de l'image EU-Sweden.svg.
Administration
Forme de l'ÉtatMonarchie constitutionnelle
RoiCarl Carl XVI Gustaf
Président de la DièteAndreas Norlén
Premier ministreStefan Löfven
Langues officielles

Suédois

langues minoritaires (finnois, meänkieli, langues sames, romani et yiddish)
CapitaleStockholm

59° 21′ N 18° 4′ E

Géographie
Plus grande villeStockholm
Superficie totale449 965 km2
(classé 54e)
Superficie en eau8,67 %
Fuseau horaireUTC + 1 (CET) ; heure d'été : UTC + 2 (CEST)
Histoire
IndépendanceDe l'Union de Kalmar
Date
Démographie
GentiléSuédois
Population totale (juin 2018)10 171 524 hab.
(classé 87e)
Densité23 hab./km2
Économie
PIB nominal (2014)en diminution 570,137 milliards de $
- 1,62 % (22e)
PIB (PPA) (2014)en augmentation 448,246 milliards de $
+ 3,62 % (39e)
PIB nominal par hab. (2014)en diminution 58 491,468 $
- 2,65 % (7e)
PIB (PPA) par hab. (2014)en augmentation 45 986,383 $
+ 2,54 % (18e)
Taux de chômage (2017)Decrease Positive.svg 7,4 % de la population active
- 0,84 %
Dette publique brute (2017)Nominale :
Increase Negative.svg 1 329 180 milliards de SEK
+ 11,33 %
Relative :
Increase Negative.svg 43,4 % du PIB
- 3.348 %
IDH (2016)en augmentation 0.913 (très élevé  ; 14e)
MonnaieCouronne suédoise (SEK​)
Divers
Code ISO 3166-1SWE et SE​
Domaine Internet.se
Indicatif téléphonique+46
Organisations internationalesDrapeau des Nations unies ONU (19 novembre 1946)
Drapeau du conseil nordiqueConseil nordique (1952)
Drapeau : Europe UE (1er janvier 1995)

La Suède (en suédois : Sverige /ˈsvæː.rjə/) – en forme longue le royaume de Suède (en suédois : Konungariket Sverige /koː.nɵŋ.a.ˈriː.kət ˈsvæː.rjə/ Écouter) – est un pays d'Europe du Nord situé en Scandinavie. Sa capitale est Stockholm et ses habitants sont appelés Suédois. Sa langue officielle et langue majoritaire est le suédois. Le finnois et le sami sont aussi parlés, principalement dans le nord du pays. Les variations régionales sont fréquentes.

La Suède a une frontière avec la Norvège à l'ouest et une autre avec la Finlande au nord-est. Au sud, la Suède est séparée du Danemark par l'Øresund, un détroit dont la section la plus étroite mesure 4 km de large. Le nord de la Suède est occupé par la Laponie, appelée Sápmi par ses habitants, les Samis, qui furent les premiers habitants du nord de la Scandinavie.

Avec un territoire d'une superficie de 449 964 km2, la Suède est le cinquième plus grand pays d'Europe après la Russie, l'Ukraine, la France et l'Espagne. La Suède possède une faible densité de population, sauf dans les zones métropolitaines. Le taux d'urbanisation est de 84 % alors que les villes n'occupent qu'1,3 % du territoire. La sauvegarde de l'environnement et l'enjeu des énergies renouvelables sont généralement la priorité des hommes politiques, ainsi que d'une grande partie de la population. En 2014, le 'Global Green Economy Index' classe la Suède premier pays le plus écologique au monde[2].

La Suède est depuis longtemps un grand exportateur de fer, de cuivre et de bois. L'industrialisation, qui a commencé dans les années 1890, a permis à la Suède de se développer, et d'obtenir constamment de nos jours une bonne place dans les classements européens sur l'Indice de développement humain (IDH). La Suède possède de grandes réserves d'eau potable, mais manque de ressources énergétiques fossiles comme le charbon ou le pétrole.

La Suède moderne est issue de l'Union de Kalmar, créée en 1397. Le pays fut unifié au XVIe siècle par le roi Gustav Vasa. Au XVIIe siècle, la Suède conquiert de nouveaux territoires et forme un empire colonial. Cependant, la majeure partie de ces territoires devra être abandonnée au XVIIIe siècle. Au début du XIXe siècle, la Finlande et d'autres territoires sont perdus. Après sa dernière guerre en 1814, la Suède connaît la paix, adoptant une politique de non-alignement en temps de paix et de neutralité en temps de guerre. La Suède fait partie de l'Union européenne depuis 1995, mais pas de la zone euro.

Selon l'indice de démocratie du groupe de presse britannique The Economist Group, la Suède est un des pays les plus démocratiques au monde (premier en 2008, troisième en 2017 derrière la Norvège et l'Islande). De plus, le 31 décembre 2010, elle reçoit le prix de l'Excellence 2010 (pays le mieux réputé).

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Suède.
Carte de la Suède.

Localisation

La Suède est un pays scandinave qui se situe entre la Norvège et la Finlande.

Géologie

Le long du golfe de Botnie se trouve la région de « la côte haute » Höga Kusten qui se soulève chaque année de plus de 8 mm. Ce rebond isostatique est dû à l'enfoncement du sol sous le poids d'une couche de glace épaisse de plus de trois kilomètres pendant la dernière période glaciaire. Depuis la fonte des glaces, le sol s'est élevé de 800 m. À 286 m d'altitude, on peut trouver la ligne côtière la plus élevée formée après la dernière glaciation.

Topographie et hydrologie

La montagne Akka en Laponie.

La Suède est bordée par la mer Baltique et le golfe de Botnie : ce littoral très allongé contribue à adoucir encore le climat. À l’ouest, le pays est séparé de la Norvège par les Alpes scandinaves.

Le pays est très riche en lacs dont certains, comme le Vänern et le Vättern, sont parmi les plus grands d'Europe.

Gotland et Öland, dans la mer Baltique, sont les deux plus grandes îles de Suède et forment chacune une province historique propre. Les côtes suédoises sont assez entrecoupées avec un très grand nombre de petits golfes (des fjärdar) et de nombreux îlots qui forment souvent des archipels, comme ceux de Stockholm et de Göteborg.

Climat

La Suède jouit d’un climat relativement tempéré en dépit de sa situation septentrionale, du fait de l’action du Gulf Stream. Dans le sud du pays, les feuillus peuvent se trouver en abondance, contrairement au nord, où les résineux dominent le paysage. Dans la partie du pays se situant au nord du cercle polaire arctique, le soleil ne se couche jamais en été, et l’hiver n’est qu’une nuit sans fin: le soleil ne se lève pas mais il y a assez de lumière pour voir clair quelques heures (varie selon les endroits).

Environnement

Article détaillé : Environnement en Suède.

En 2014, le Global Green Economy Index classe la Suède premier pays le plus écologique au monde[2].

En 2015, l'organisation Global Footprint Network indique que la Suède est un des 57 pays (sur 181) préservant ses ressources (réserve en biocapacité positive), notamment grâce à sa capacité forestière qui compense largement son empreinte carbone[3].

La Suède est frappée en 2018 par des épisodes de canicules et de sécheresses parmi les pires de son histoire. L'été est ainsi le plus chaud jamais observé depuis le début des enregistrements en 1756. En conséquence, les récoltes agricoles ont lourdement chuté et le pays, jusqu'alors exportateur de céréales, va devoir en importer[4].

Géographie humaine

Paysage agricole avec dolmen près de Falköping.
Archipel suédois à Arkösund (en) en Östergötland.

Le Sud a une vocation agricole très nette, et la surface occupée par la forêt augmente au fur et à mesure que l’on progresse vers le nord. La densité de population est également supérieure au sud, notamment dans la vallée du lac Mälar, dans la région de l’Øresund et tout le long de la côte ouest, même si le sud-est du pays forme aussi une région à relativement faible densité.

Transports

Article détaillé : Transport en Suède.

Histoire

Maisons traditionnelles suédoises en bois à Västerås.

Préhistoire

Des découvertes archéologiques prouvent que le territoire suédois fut colonisé au cours de l’âge de la pierre, lorsque les terres commencèrent à se débarrasser de la glace accumulée pendant l’ère glaciaire. Les premiers habitants vécurent de chasse, de cueillette, et surtout des ressources que leur offrait la future mer Baltique.

Le territoire suédois semble avoir connu une forte densité de population pendant l’âge du bronze, les traces de communautés élargies et prospères ayant été mises en évidence.

La toute première mention écrite de l’existence du peuple suédois (Suiones en latin) est faite par Tacite en l’an 98. Ils sont aussi mentionnés par Jordanès au e siècle, sous les noms de Suehans ou Suetidi. L'épopée anglo-saxonne Beowulf décrit des batailles entre les Suédois et les Goths de Scandinavie (Geats) durant cette époque, qui se soldèrent par la prédominance des Suédois (Sweonas).

Moyen Âge

Au cours du e et du e siècle, la culture viking put s’épanouir dans toute la Scandinavie grâce au commerce, aux pillages et aux mouvements de colonisation vers l’est (pays baltes, Russie et mer Noire).

Le mouvement de christianisation, au e siècle, se traduisit notamment par la création de l’archevêché d’Uppsala en 1164. Il facilita la consolidation d’un État suédois centré sur les bords de la mer Baltique : en 1250, la dynastie des Folkung accède au pouvoir et établit sa capitale à Stockholm.

Néanmoins, tout comme dans les nouveaux États de Norvège et du Danemark, une grave crise survint au e siècle, aggravée par la Peste noire. Malgré ces difficultés, les Suédois continuèrent leur expansion au nord de la péninsule scandinave, vers l’actuelle Finlande.

Le Grand Schisme d'Orient entre le catholicisme et l’orthodoxie eut des répercussions jusque dans cette région, notamment à travers les guerres incessantes qui éclatèrent entre la Suède catholique et la République de Novgorod, orthodoxe. Les tensions ne s’apaisèrent qu’en 1323 avec la signature du traité de Nöteborg, lequel établit une frontière allant de la pointe est du golfe de Finlande à la pointe nord du golfe de Botnie. Le territoire finlandais passe sous domination suédoise à partir de 1362.

En 1397, les trois États de Norvège, Danemark et Suède s’unirent sous un seul monarque dans le cadre de l’Union de Kalmar. Au cours du e siècle, les Suédois durent ensuite résister aux tentatives de centraliser l’autorité sous la couronne danoise, parfois jusqu’à prendre les armes. La Suède finit par quitter l’Union en 1521, lorsque Gustave Eriksson Vasa rétablit l’indépendance de la couronne suédoise avant d'accéder au trône deux ans plus tard sous le nom de Gustave Gustave Ier.

Époque moderne

Expansion et déclin territorial de l'« empire suédois » de 1580 à 1815.

Le règne de Gustave Vasa se caractérisa par l’adoption de la Réforme protestante, une nouvelle consolidation de l’État et une participation accrue des bourgeois aux décisions publiques par la création d’une assemblée à quatre chambres (le Riksdag). Gustave Vasa, roi bâtisseur et pacifique, est souvent considéré comme le père de la nation suédoise.

Au cours du XVIIe siècle, la Suède s’affirma progressivement comme une grande puissance européenne, en raison notamment de son engagement dans la Guerre de Trente Ans, à l’initiative du roi Gustave Gustave II Adolphe. L’intérieur du royaume connut également de profondes réformes modernisatrices grâce à l’action du comte Axel Oxenstierna.

Époque contemporaine

Cette position de force s’écroula au e siècle, lorsque la Russie imposa sa domination à l’Europe du Nord à l’issue de la grande guerre du Nord, avant finalement de s’octroyer en 1809 la moitié est du pays et d’en faire le Grand-Duché de Finlande, sous administration russe.

Le roi Gustave Gustave III, à la suite d'un coup d’État en 1772, mit fin au régime constitutionnel instauré par le Riksdag en 1719 et régna en despote, établissant une monarchie absolue qui prendra fin en 1809, lorsque la Suède devint une monarchie constitutionnelle.

Le maréchal français Jean-Baptiste Bernadotte fut élu héritier du trône puis roi de Suède sous le nom de Charles Charles XIV. Sa dynastie règne toujours sur la Suède. Le reste du e siècle et le début du e siècle, jusqu'en 1917 où le parlementarisme sortit définitivement vainqueur, signifièrent un transfert lent du pouvoir du roi vers le Riksdag.

L’histoire contemporaine de la Suède est remarquablement pacifique, la dernière guerre connue par le pays ayant été une campagne menée contre la Norvège en 1814, à l’issue de laquelle une union personnelle des deux couronnes fut établie, à domination suédoise. Elle fut dissoute en 1905 lorsque la Norvège déclara son indépendance mais sans entraîner de conflit.

La première cérémonie de remise des prix Nobel eut lieu à l’Académie Royale de Musique à Stockholm en 1901. Depuis 1902, les prix sont officiellement décernés par le roi de Suède.

La Suède parvint à conserver sa neutralité pendant la Première et la Seconde Guerres mondiales, à l’exception notable du soutien logistique et militaire apporté à la Finlande lors de la tentative d’invasion soviétique de 1939-1940. La Suède a joué un rôle ambigu durant la Seconde Guerre mondiale : tout en collaborant avec l'Allemagne nazie en l'approvisionnant en minerai de fer, elle mit en place une politique active d'accueil des juifs (en particulier danois)[5] et réfugiés européens.

À la suite de l'échec de l'instauration d'une union de défense scandinave, le pays persista dans sa politique de neutralité au cours de la guerre froide et n’est jusqu’aujourd’hui membre d’aucun traité d’alliance militaire. Elle adhéra toutefois à l’Union européenne en 1995.

Politique

Article détaillé : Politique en Suède.
Le siège du parlement suédois à Stockholm.

Organisation des pouvoirs

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle sur les passages nécessitant une source.

La Suède a une longue tradition de musique : skillingtryck, Carl Michael Bellman, Monica Zetterlund, danse folklorique, Evert Taube… et c'est un pays avec une culture musicale notamment orientée vers le chant et la chorale. On dit même que la langue suédoise se prête très bien au chant classique, comme l'italien, grâce à ses voyelles. La Suède donne à l'opéra de nombreux chanteurs tels qu'Anne Sofie von Otter. Le pays compte également deux orchestres de renom, l'Orchestre philharmonique royal de Stockholm et l'Orchestre symphonique de Göteborg.

Concernant la musique de variétés, la Suède a gagné le concours Eurovision de la chanson six fois mais une seule fois en langue suédoise :

La Suède regroupe aussi de nombreux groupes musicaux qui ont eu un succès international, tels qu'Ace of Base en 1993 avec All that she wants, Roxette avec Pearls of Passion en 1986 et les Cardigans plus récemment avec Lovefool. On peut nommer Eagle-Eye Cherry, Neneh Cherry, Stefan Olsdal (du groupe Placebo) et Titiyo, sans oublier le groupe Europe avec son Final Countdown.

La Suède est le troisième pays exportateur de musique, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni[41],[42]. En 2004 et pour la première fois, la Suède a exporté plus vers l'Angleterre que l'Angleterre vers elle-même. Cette culture musicale remonte sans doute à la victoire d'ABBA à l'Eurovision et donc à l'émergence de ce groupe, qui a vendu plus de 370 millions d'albums à travers le monde tout au long de sa carrière.

La musique électronique et électroacoustique suédoise est connue grâce à l'œuvre de Joakim Sandgren. La musique électronique suédoise est aujourd’hui connue à travers les DJs comme le groupe de la Swedish House Mafia, Avicii, Alesso, Otto Knows par exemple. Le heavy metal, notamment viking metal et death metal mélodique, est également populaire. Des groupes comme In Flames (plus de deux millions d'albums vendus dans le monde), Soilwork, Dark Tranquillity, Opeth, Pain of Salvation, Meshuggah, Arch Enemy, Ghost, Darkane ou encore At the Gates et Sabaton sont connus et ont une très grande influence musicale partout dans le monde. Mais quelques années plus tôt, la Suède était connue pour avoir hébergé l'un des groupes précurseurs du black metal et du viking metal, Bathory (dont le leader Quorthon est mort en 2004). Autre groupe majeur du black suédois, Dissection, premier groupe à fusionner black et death. À noter, au sein du viking metal, la présence de groupes tels que Vintersorg ou bien encore Amon Amarth, bien connus des amateurs du genre. Enfin, la Suède compte aussi un groupe de metal exclusivement féminin (quatre femmes) nommé Crucified Barbara, ayant sorti deux albums. La Suède a aussi abrité quelques groupes de death metal au moment où le style décollait, à la fin des années 1980 et au début des années 1990 : Nihilist (en), Entombed, Dismember, Grave, Unleashed. Ils se distinguaient de la scène death metal américaine par leur son plus « crade », leur approche plus punk et primitive du mouvement et leur technique moindre.

Le rock reste cependant la musique majeure de Suède avec des groupes comme the Hives, Millencolin, Kent, the Soundtrack of Our Lives, The Sounds, Backyard Babies, Caesars Palace. Une minorité rap est représentée par Timbuktu, et ska par Svenska Akademien.

Il existe également un folk rock populaire en Suède : Lars Winnerbäck.

D'autre part, le groupe Alcazar est également un nom à connaître, leur musique est un mélange de disco et de musique house reprenant des samples d'anciens groupes tels que Sheila and B. Devotion. Pour le jazz, on compte notamment Niels Landgren et sa formation funky, Niels Landgren Funk Unit (NLFU)[réf. nécessaire].

De plus, la Suède organise en période de février-mars son grand concours de chanson le Melodifestivalen, lui permettant de sélectionner l'artiste qui ira la représenter au concours Eurovision de la chanson. Ce concours dure environ un mois où beaucoup d'artistes suédois y présentent une chanson et le public vote pour élire la meilleure. Il a comme particularité de se dérouler à différents endroits un peu partout en Suède, durant la période des demi-finales, puis se termine toujours à Stockholm.

Il a révélé de nombreux artistes, comme le groupe ABBA, Carola Häggkvist ou Linda Bengtzing.

Certains artistes suédois ont préféré la France comme terre d'accueil et y ont rencontré le succès : Fredrika Stahl, Jay-Jay Johanson, Herman Dune ou encore Peter von Poehl. On n'oubliera pas de citer le renouveau de la pop suédoise avec José González, I'm from Barcelona, Loney, Dear, Love Is All, the Knife, Deportees (en) et, dans un registre plus intimiste, Frida Hyvönen. Des artistes tels que les virtuoses de Freak Kitchen ont réussi à s'exporter aux États-Unis pour faire connaître leur musique qui est une alliance de jazz, de metal et de musique indienne. Leur leader est Mattias IA Eklundh. [Information douteuse] [?] [réf. nécessaire]

Littérature et cinéma

Article détaillé : Littérature suédoise.

Le grand prix de l'Académie suédoise (« Svenska akademiens stora pris ») est un prix rare pour auteurs suédois et non un prix annuel et international comme le prix Nobel de littérature, qui a été récemment décerné au poète suédois Tomas Tranströmer.

Le prix August (« Augustpriset ») est un prix annuel pour auteurs suédois. Le livre qui a gagné le prix 2000, Populärmusik från Vittula, a été adapté en un film en 2004.

La série Millenium de Stieg Larsson, dont ont aussi été tirés trois films, a mis en lumière la littérature suédoise policière. Celle-ci, cependant, ne se limite pas à cet auteur. Henning Mankell en est un digne représentant, dont les œuvres se sont exportées dans le monde entier. On peut aussi nommer la romancière Camilla Läckberg qui écrit une saga policière avec son héroïne Erica Falk.

Parmi les réalisateurs de cinéma, on peut citer Ingmar Bergman, ainsi que Bo Widerberg ou Lukas Moodysson, avec des films comme Together ou Lilya 4-ever.

Sport

Article détaillé : Sport en Suède.

Astronomie

La Suède possède le plus grand modèle réduit du système solaire au monde : le système solaire suédois s'étend sur toute la Suède le long de la mer Baltique depuis Stockholm où est situé le Soleil jusqu'à Kiruna où se trouve le choc terminal. Le Soleil est représenté à Stockholm par l'Ericsson Globe qui est le plus grand bâtiment sphérique du monde (110 m de diamètre).

Personnalités suédoises

Événements périodiques

Midsommarstång (mât fleuri de la Saint-Jean).
Le festin d'écrevisses (kräftskiva), fête suédoise du mois d'août.
Fêtes et jours fériés
DateNom françaisNom localRemarques
1er janvierJour de l'anNyårsdagenFête
6 janvierÉpiphanieTrettondagenFête chrétienne
Date mobileVendredi saintLångfredag
Date mobilePâquesPåskdagen
Date mobileLundi de PâquesAnnandag påsk
1er maiPremier maiFörsta majFête du Printemps et fête du Travail
6e jeudi après PâquesAscensionKristi himmelsfärdsdagFête chrétienne
7e dimanche après PâquesPentecôtePingstdagen
6 juinFête nationale suédoiseNationaldagenFête nationale, férié depuis 2005 seulement
Dernier vendredi de juinMidsommaraftonJour férié, dernier vendredi de juin
Dernier samedi de juinMidsommardagenFête du solstice d'été, dernier samedi de juin
Date mobileToussaintAlla helgons dagFête chrétienne, samedi 31 octobre - 6 novembre
13 décembreSainte-LucieSankta-Lucia
24 décembreJulaftonJour férié
25 décembreNoëlJuldagenFête chrétienne
26 décembreAnnandag jul
31 décembreSaint-SylvestreNyårsaftonJour férié

Patrimoine mondial

Codes

La Suède a pour codes :

Notes et références

  1. Ian Grocholski, Une Histoire de l'Europe à travers ses chants nationaux, National Anthems of Europe, , 558 p. (ISBN lire en ligne), p. 15.
  2. a et b Anastasia Pantsios, « Top 10 Greenest Countries in the World », sur EcoWatch, (consulté le 27 août 2016).
  3. Nicolas Enault, « CARTES. Cinq planisphères pour comprendre pourquoi l'humanité vit au-delà des capacités de la Terre », francetvinfo.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 7 octobre 2015).
  4. « En proie à la sécheresse, la Suède connaît ses pires récoltes depuis cinquante ans », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mars 2019)
  5. Leo Goldberger, The Rescue of the Danish Jews: moral courage under stress (lire en ligne).
  6. a et b http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf/doc-1108.pdf
  7. « Välfärden skapas i kommuner och regioner », sur skl.se (consulté le 5 septembre 2019)
  8. « Länsstyrelsen », sur www.lansstyrelsen.se (consulté le 5 septembre 2019)
  9. « La biomasse surpasse le pétrole en Suède », sur technologies-propres.blogspot.com (consulté le 5 septembre 2019)
  10. 55,9 % contre et 44,1 % pour
  11. (en) « Real Swedish jobless rate 15% »
  12. Introduction à la macroéconomie moderne, M. Parkin et R. Bade, 3e édition, 2005, ERPI, p. 107.
  13. Marie Visot, « Ces 5 chiffres qui montrent l'urgence de réduire les dépenses publiques en France », sur lefigaro.fr, .
  14. « La France n'est pas suradministrée », Alternatives Economiques,‎ (lire en ligne)
  15. « SCB - Population statistics », sur scb.se (consulté le 5 septembre 2019)
  16. « Votre Indicateur Du Vivre Mieux », sur www.oecdbetterlifeindex.org (consulté le 5 septembre 2019)
  17. a et b Suède: pourquoi les banlieues brûlent, Axel Gyldén, lexpress.fr, 24 mai 2013
  18. a et b Suède: un référendum sur l'immigration ?, lefigaro.fr, 29/08/2015
  19. International Religious Freedom Report 2009, state.gov26 octobre 2009
  20. (en) Suddenly, the Swedes are talking about their refugee problem, telegraph.co.uk, 16 janvier 2016
  21. Olivier Prévôt, « Immigration: pourquoi il n'y a pas de débat en Suède », sur causeur.fr, .
  22. (sv) « Siffrorna visar: Kraftig ökning av dödsskjutningar », sur SVT Nyheter, (consulté le 12 janvier 2019).
  23. [1], better life index
  24. Suède, Pays-Bas... ils ferment des prisons par manque de détenus, francetvinfo.fr
  25. La Suède ferme des prisons faute de détenus, lefigaro.fr
  26. [2], Crimes recorded by the police, 1999-2009, Eurostat
  27. Crime trends in Sweden, Conseil National Suédois de la criminalité
  28. Ulrika Knutsson, Suède. Champions pour la liberté des mœurs… et les viols, courrierinternational.com, 17 juin 2009
  29. La Suède souffre-t-elle d'une épidémie de violences sexuelles?, liberation.fr, 9 juillet 2017
  30. (sw) Kriminalstatistik 2017, bra.se
  31. (sw) Så få brott klaras upp, svt.se, 13 mars 2017
  32. (en) Riots erupt in Sweden’s capital just days after Trump comments, washingtonpost.com, 21 février 2017
  33. (en) Sweden probes riot in mainly immigrant Stockholm suburb, bbc.com, 22 février 2017
  34. (sv) Polisen: Det ligger bakom upploppen, expressen.se, 16 juin 2017
  35. (de) Zahl radikaler Islamisten in Schweden deutlich gestiegen, hna.de, 16 juin 2017
  36. (en) « Uzbek suspect in Swedish attack sympathized with Islamic State: police », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 12 janvier 2019).
  37. (en) Swedish PM does not rule out use of army to end gang violence, reuters.com, 17 janvier 2018
  38. (en) ELLEN BARRY et CHRISTINA ANDERSON, Hand Grenades and Gang Violence Rattle Sweden’s Middle Class, nytimes.com, 3 mars 2018
  39. a b et c (en) Paulina Neuding, It’s Time for Sweden to Admit Explosions Are a National Emergency, quillette.com, 11 juin 2019
  40. (sv) Svenska kyrkan i siffror
  41. « Consulate General of Sweden Los Angeles – Export Music Sweden at MuseExpo », Swedenabroad.com (consulté le 6 mai 2009).
  42. Interesting facts about EU countries. casgroup.fiu.edu
  43. (en-US) « Rekkless : parcours du joueur esport », Gamer,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2018).

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Suède.

Bibliographie

Liens externes