Moussey (Moselle)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moussey.

Moussey
Moussey (Moselle)
Mairie
Blason de Moussey
Héraldique
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionGrand Est
DépartementMoselle
ArrondissementSarrebourg-Château-Salins
CantonSarrebourg
IntercommunalitéCommunauté de communes de Sarrebourg - Moselle Sud
Maire
Mandat
Jean-Paul Leroy
2014-2020
Code postal57770
Code commune57488
Démographie
Population
municipale
561 hab. (2016 en diminution de 14,48 % par rapport à 2011)
Densité71 hab./km2
Géographie
48° 40′ 28″ nord, 6° 47′ 00″ est
AltitudeMin. 236 m
Max. 280 m
Superficie7,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de la Moselle
City locator 14.svg
Moussey

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de la Moselle
City locator 14.svg
Moussey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moussey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moussey
Liens
Site webhttp://www.moussey-moselle.com/

Moussey est une commune française située dans le département de la Moselle en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique de Lorraine et fait partie du pays de Sarrebourg.

Géographie

Moussey se trouve dans le département de la Moselle à 75 km de la préfecture Metz, à 25 km de la sous-préfecture Sarrebourg et à 100 km de la capital de région Strasbourg.

Lunéville est à 30 km à et Nancy à 55 km à l'ouest. Moussey compte 600 habitants environ et fait partie du Parc naturel régional de Lorraine[1].


Hydrographie

Moussey est traversé par le Sânon, le canal de la Marne au Rhin et le ruisseau du Pré Calin. La commune se trouve au cœur d'une région naturelle appelée le Pays des étangs. Les premiers étangs, œuvres des moines, datent du e siècle. Il y a un port fluvial situé sur le canal de la Marne au Rhin, le port Sainte-Marie.

Écarts et lieux dits

  • Xirxange (ferme).

Toponymie

  • Moussey : Muusseys (1288), Mouzey (1641). Mulsach pendant l'annexion allemande.
  • Xirxange : Schirzingen pendant l'annexion allemande.

Histoire

Héraldique

Blason de Moussey Blason Parti : au 1er mi-parti de gueules à deux saumons adossés d'or, cantonné de quatre croisettes recroisetées au pied fiché du même, au 2e d'azur au dextrochère de carnation , vêtu d'argent, tenant une crosse d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration

Liste des maires successifs
PériodeIdentitéÉtiquetteQualité
mars 2008En coursJean-Paul Leroy Chef d'entreprise
mars 2001mars 2008Daniel Lacasse (1943-2011)DVGPrincipal du collège de Moussey[2]
mars 1989mars 2001Jean-Maurice Marchal Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalité

Moussey était le chef-lieu de la Communauté de Communes du Pays des Etangs. La maison de la communauté de communes se situait à Bataville.

Depuis 2014 Moussey fait partie de la Communauté de communes de Sarrebourg - Moselle Sud.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 561 habitants[Note 1], en diminution de 14,48 % par rapport à 2011 (Moselle : +0,01 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
179318001806182118311836184118461851
419478517549589600615618624
185618611871187518801885189018951900
505515511475476432390374386
190519101921192619311936194619541962
3543683402952621 1097469811 028
196819751982199019992004200920142016
1 058987802721644611625584561
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Moussey dispose de plusieurs petits commerces. On y trouve une boulangerie, une épicerie, une boucherie-charcuterie, un restaurant, un traiteur, deux garages, ainsi que plusieurs entreprises et artisans.

L'agriculture, bien qu'ayant beaucoup décliné est encore relativement présente dans l'économie de la commune.

Le principal atout économique de la commune reste le complexe industriel de Bataville qui accueille une cite ouvrière.

Enseignement

Les élèves de la commune dépendent de l'académie de Nancy-Metz, qui fait partie de la zone B.

Moussey possède une école maternelle, une école élémentaire et un collège. Ce dernier (appelé collège « Les Étangs ») accueille à peu près 200 élèves originaires de Moussey et d'une quinzaine de communes avoisinantes (Avricourt, Azoudange, Bourdonnay, Gondrexange, Lagarde, Languimberg, Réchicourt-le-Château...).

Vie associative culturelle et sportive

  • Sânon Sports et Loisirs ; Gym, football, stepp, badminton etc.
  • Interassociation de Moussey : gestion de la salle municipale.
  • Union Nationale des Combattants, UNC de Moussey - Bataville.
  • Club du 3e age.
  • École Intercommunale de Musique du Sânon.
  • Amicale de Sapeurs Pompiers.
  • Club canin Canine Attitude.

Pèlerinage

La commune possède un pèlerinage annuel dit du "Poirier de la Vierge" ayant lieu traditionnellement chaque 15 août.

La cause de cette dévotion est une apparition ayant eu lieu à Moussey à une époque inconnue.

"Il y a bien des années, une petite bergère gardait son troupeau entre le Sânon et le vieux canal (le canal actuel n'existait pas encore). En veillant sur ses moutons, elle fredonnait le "Salve Regina" quand tout à coup, près d'une fontaine appelée "Gotzipres" dans une des plus grandes aulnes plantées là, une dame lui apparut et lui sourit. La fillette s'effraya et la dame disparut. À sa place, il resta une statuette représentant la Vierge. La bergère alerta le curé du village qui, aussitôt, décida de transporter cette statuette à l'église. Le lendemain, quelle ne fut pas sa surprise en constatant que la statuette était invisible à l'église alors qu'elle réapparaissait à la bergère.

Sur l'avis des paroissiens le curé demanda à l'enfant l'autorisation de placer la statuette dans un lieu qui lui permettrait de veiller sur les habitants de plusieurs villages. On choisit donc un poirier qui a été remplacé aujourd'hui par une stèle."[7]

Cette stèle se trouve après la sortie de Moussey sur la route de Remoncourt.

Lieux et monuments

Édifices religieux

Autres lieux et monuments

  • Traces d'une voie romaine.
  • Les étangs.
  • Bataville : ensemble industriel et urbain situé non loin du bourg.
  • Monument aux morts.

Personnalités liées à la commune

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Décret no 2015-73 du 27 janvier 2015 portant renouvellement du classement du parc naturel régional de Lorraine (région Lorraine), (lire en ligne)
  2. L'Ancien, n°187, page 3
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Marie Augustine Klein, Trait d'Union, Moussey, , 15 p. (lire en ligne), p. 9