Liste d'abréviations en médecine

Cette page présente quelques sigles et autres abréviations utilisés couramment en médecine.

Généralités

Les abréviations sont d'usage courant en médecine, certaines étant connues, d'autres plus confidentielles (lors d'une enquête dans un hôpital anglais, près de 20 % de celles qui sont utilisées dans les dossiers de patients ne sont pas citées dans les dictionnaires médicaux[1]).

Plusieurs abréviations peuvent également signifier des choses très différentes : IVG pour « insuffisance ventriculaire gauche » ou « interruption volontaire de grossesse », par exemple, et parfois occasionner des erreurs. Dans la prescription de médicaments, l'usage de ces abréviations serait responsable de près de 5 % des erreurs[1], à tel point, qu'une commission américaine a édité une liste « Do Not Use » pointant les erreurs les plus courantes[2].

Sommaire :Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Chiffres

  • 5-HiAA :  (en) (A5HIA)[3] ; ou acide 5-hydroxyindolacétique
  • 5-HT : 5-Hydroxytryptamine ou Sérotonine

A

B

C

D

E

F

G

H

I

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

Y

Sommaire :Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Notes et références

  1. a et b (en) « Med abbrevs » Lancet 2007;370:1666 18022021
  2. Liste « Do Not Use » de la joint commission américaine
  3. MedlinePlus en anglais sur www.nlm.nih.gov/medlineplus
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc, cd, ce, cf, cg, ch, ci, cj, ck, cl, cm, cn, co, cp, cq, cr, cs, ct, cu, cv, cw, cx, cy, cz, da, db, dc, dd, de, df, dg, dh, di, dj, dk, dl, dm, dn, do, dp, dq, dr, ds, dt, du, dv, dw et dx Conseil scientifique médecine du centre national des concours d'internat en médecine, en pharmacie et en odontologie, Liste des abréviations autorisées, 2004
  5. agressions cérébrales secondaires d'origine systémique sur www.urgences-serveur.fr
  6. a, b et c Bulletin d’information du contact avis pharmacologique et pharmaceutique, numéro 9, février 2000 (page consultée le 28 août 2016).
  7. score ASIA, sur www.chups.jussieu.fr/polys/orthopedie
  8. déficit immunitaire commun variable sur www.orpha.net
  9. insuffisance pancréatique exocrine sur www.aptalispharma.com
  10. Elsevier Masson, « Kératites ponctuées superficielles », sur EM-Consulte (consulté le 9 octobre 2017)

Voir aussi

Article connexe

Lien externe