Le Plus Beau Métier du monde

Le Plus Beau Métier du monde
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.

RéalisationGérard Lauzier
ScénarioGérard Lauzier
Acteurs principaux
Sociétés de productionFilm par Film
TF1 Films Productions
Capricorne Production
Cofimage 7
StudioCanal
Orly Films
Prima Film
SEDIF Productions
Pays d’origineDrapeau de la France France
GenreComédie
Durée105 minutes
Sortie1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Plus Beau Métier du monde est un film français réalisé par Gérard Lauzier sorti en 1996.

Synopsis

Laurent Monier est professeur agrégé d'histoire au lycée Fénelon d'Annecy. Le jour de ses 40 ans, il rentre dans son appartement plongé dans le noir ; il ignore que sa femme, ses enfants, sa belle-mère et ses amis sont en réalité dissimulés dans l'obscurité, n'attendant que le bon moment pour lui faire une surprise. Mais avant que son épouse n'ait pu rallumer la lumière, Monier décroche le téléphone et se croyant seul, bavarde avec l'appelant que l'on devine être sa maîtresse. Hélène, sa femme, rallume alors la lumière et s'enfuit dans sa chambre, alors même que leur jeune fils enclenche innocemment une cassette audio diffusant une chanson de joyeux anniversaire. Monier découvre le désastre sous l'œil narquois de son inénarrable belle-mère et de ses amis, qui ne savent plus où se mettre. Le couple divorce. Hélène étant nommée dans un lycée parisien, Laurent demande également sa mutation afin de rester près de ses enfants. Il se retrouve au collège Serge Gainsbourg à Saint-Denis, établissement dit « sensible ». Dans ce collège, on l'affecte à la classe réputée la plus dissipée et indisciplinée de l'établissement, la 4e Techno. L'appartement de fonction qui lui est alloué, auparavant occupé par un professeur dépressif, se trouve dans la Cité des Mûriers, considérée comme la plus dure et violente des environs.

Le professeur va découvrir une classe et un voisinage très différents de ceux qu'il connaissait à Annecy, et où coexistent avec quelques enfants travailleurs, plusieurs brutes qui terrorisent la cité et entendent imposer leurs lois. Entre les deux, quelques enfants qui se cherchent, davantage chahuteurs que vraiment mauvais, mais parfois avec des conséquences désastreuses.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • Le film a été tourné entre le au [2].
  • Le film aborde sous un angle tragi-comique deux problèmes d'actualité : le divorce et le "problème des banlieues" et de l'éducation en zone sensible : élèves difficiles, dépression des professeurs, racket et violence au quotidien, pauvreté, manque de repères et d'éducation...
  • Si une partie de l'action se passe à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, le tournage a eu lieu dans la ville voisine d'Épinay sur Seine ainsi qu'à Stains ; on y voit également la gare RER C d'Épinay. La cité sensible où Laurent va résider, la Cité des Mûriers, est en réalité la Cité du clos Saint-Lazare à Stains.

Notes et références

  1. « Le Plus beau métier du monde (1996) - JPBox-Office », sur www.jpbox-office.com (consulté le 6 février 2017)
  2. « Le plus beau métier du monde », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2018)

Liens externes