Clinton Joseph Davisson

Clinton Davisson
Description de l'image Clinton Davisson.jpg.
Naissance
Bloomington (Illinois) (USA)
Décès (à 76 ans)
Charlottesville (USA)
NationalitéDrapeau des États-Unis États-Unis
DomainesPhysicien
InstitutionsUniversité de Chicago
Université de Princeton
Renommé pourDiffraction des électrons
DistinctionsComstock Prize (1928)
Elliott Cresson Medal (1931)
Prix Nobel de physique (1937)
Cratère lunaire

Clinton Joseph Davisson ( à Bloomington, Illinois, États-Unis à Charlottesville) était un physicien américain. Avec George Paget Thomson, il est colauréat du prix Nobel de physique de 1937 « pour leur découverte de la diffraction des électrons par les cristaux[1] ».

Biographie

Après ses études au lycée de Bloomington en 1902, il entre à l'Université de Chicago.Sur les recommandations de Robert Andrews Millikan il part à l'Université de Princeton où il étudie avec Owen Willans Richardson. Il reçoit son diplôme en 1911 et se marie la même année avec Charlotte[2], la sœur d'Owen Richardson.

De 1916 à 1946, il a travaillé au département technique des laboratoires Bell.

En 1927, en collaboration avec Lester Halbert Germer, il a découvert la diffraction des électrons par les cristaux (expérience de Davisson et Germer).

Son fils Richard Davisson (en) est un physicien américain.

Notes et références

  1. (en) « for their experimental discovery of the diffraction of electrons by crystals » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1937 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 15 juin 2010
  2. Nobel Foundation, « Clinton Joseph Davisson: The Nobel Prize in Physics 1937 », Les Prix Nobel, (consulté le 17 septembre 2007)

Liens externes

Davisson à gauche et Germer à droite